Foire Aux Questions

Questions

Réponses
Comment fonctionne un climatiseur pour bateaux ?

En milieu nautique, l’installation d’un climatiseur air-eau spécifique est indispensable pour résister à l’environnement salin hautement corrosif.
Il doit être compact et peu bruyant pour le confort à bord.
Pour climatiser votre bateau, le système nécessite la mise en place d’un circuit d’eau de mer additionnel avec :
* un passe coque d’entrée de l’eau de mer avec robinet d’arrêt
* une conduite d’aspiration de l’eau
* une crépine de filtration
* une pompe d’eau de mer
Tout cet équipement doit être installé sous la ligne de flottaison.
L’eau de mer pompée est dirigée vers le climatiseur et sert ainsi de liquide de refroidissement ou de chauffage.
L’évacuation des fluides d’échange thermique se fait via la sortie du climatiseur vers un rejet par-dessus bord.

Quelles différences d’utilisation entre un système gainable ou plafonnier, mural, console ?

3 différences principales entre un système gainable et des systèmes de type plafonnier, mural, console.

  • La visibilité ou non du ou des diffuseurs. Un système de climatisation gainable s’installe dans un faux plafond et seules les bouches de soufflage ou grilles sont apparentes, contrairement aux autres types de climatiseurs où l’unité intérieure est visible par son installation aux plafonds ou sur les murs.
  • Une répartition plus efficace de la régulation thermique (en refroidissement ou chauffage).
    Contrairement à un système de climatisation multisplits de type plafonnier ou autres, la répartition de puissance des unités intérieures sera équivalente dans les différents espaces à climatiser, un gainable pourra réguler la puissance délivrée selon les besoins de la pièce à climatiser via ses diffuseurs.
  • Un coût d’installation moindre, le coût total de l’implantation d’un système monosplit gainable sera moindre qu’un système multisplits plafonnier ou autres car la puissance totale de l’installation et du groupe extérieur pourra être calculée au plus proche des besoins de régulation thermique du bâtiment.

Ci-dessous, un exemple comparatif d’implantation pour un même bâtiment, entre un système monosplit U-Match gainable et un multisplits FreeMatch mural avec le modèle CHANGE de Gree.


 
Climatiseurs VRF, définition

Les systèmes à Volume de Réfrigérants Variable (en français DRV, débit de réfrigérant variable) permettent de climatiser (froid et chaud) séparément plusieurs locaux au sein d’un même bâtiment grâce à la technologie 2 ou 3 tubes. Ce type de climatiseur VRF est similaire à un système multisplits mais avec plus de flexibilité sur la gestion de la puissance individuelle de chaque unité intérieure. Le groupe extérieur adapte le débit du réfrigérant dans le circuit selon la charge thermique de chaque espace à climatiser. Les systèmes à Volume de Réfrigérants Variable (VRF) sont préconisés pour des complexes à partir de 100m².

Climatiseur de toit, quelle utilisation ?

Développé pour climatiser les véhicules de loisirs comme les caravanes ou les camping-cars, le climatiseur de toit s’installe à la place d’un lanterneau ou d’une ouverture préalablement aménagée. Réversible, il apporte un confort thermique à l’intérieur du véhicule tout au long de l’année et après un hivernage grâce à sa fonction de déshumidification. Le climatiseur de toit peut aussi équiper les abris de chantier mobiles ou temporaires, améliorant grandement le brassage d’air intérieur via la diffusion 3D.

Quelle est l’importance de la certification F-gas ?

Elle garantit que l’opérateur professionnel intervenant sur l’installation a les compétences et l’aptitude à manipuler les fluides frigorigènes (HFC/ HCFC). Cette certification F-gas assure que la société agit selon les règles de l’art et détient les moyens matériels et humains pour la gestion de ces fluides à fort potentiel de réchauffement planétaire.
Cette attestation est liée à l’entreprise réalisant l’intervention et contribue à la non-détérioration de l’environnement. 

Comment fonctionne un climatiseur réversible sans groupe extérieur ?

Sa mise en œuvre se fait à l’intérieur de la pièce à climatiser et il est relié à l’extérieur par deux grilles de flux d’air. Sans groupe extérieur, le climatiseur réversible aspire l’air extérieur par l’une et souffle l’air intérieur par l’autre, les échanges de calories sont assurés par des tubes traversant la paroi où est installée la machine. Le châssis monobloc intègre tous les éléments (compresseur/détendeur), normalement présents dans l’unité extérieure d’un système de climatisation classique. Grâce aux dimensions discrètes des deux grilles, ce type de pompe à chaleur réversible sans groupe extérieur permet de préserver l’esthétique extérieure des bâtiments. Notre climatiseur double flux WINNIE s’installe en partie basse d’un mur comme un radiateur.

Comment l’installateur professionnel va procéder à la mise en place de ma pompe à chaleur ?

Une installation de pompe à chaleur air-air est composée d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. L’unité extérieure est positionnée à l’extérieure de l’habitation au sol, au mur en partie basse ou en partie haute mais toujours sur un châssis support muni de masselottes anti vibratiles. L’unité intérieure est positionnée à l’intérieure de la zone à traiter, en partie haute pour les unités murales, en partie basse pour les consoles, non apparent pour les gainables. L’unité extérieure et l’unité intérieure sont reliées par des tubes cuivre isolées. Une installation électrique est à prévoir avec sa propre protection.

Quels sont les prérequis à un bon fonctionnement de votre installation de pompe à chaleur ?

A partir d’un dimensionnement techniquement correct de la pompe à chaleur, les portes de communication et les différents ouvrants doivent rester fermés de façon à avoir une ambiance cohérente à traiter. Il est préférable de régler votre demande de température de consigne avec un différentiel compris entre 5 et 7° c entre la température extérieure et la     température de l’ambiance de confort désirée. Exemple : lorsqu’il fait en été 32° C à l’extérieur, on demande 25 à 27 °c dans l’ambiance intérieure. Certaines pompes à chaleur de la gamme GREE sont équipées hormis les sondes de température situées sur l’unité intérieure d’une deuxième sonde intérieure d’ambiance pour un confort supérieur des utilisateurs. Cette deuxième sonde     est positionnée dans la télécommande infra-rouge. En l’activant avec un simple bouton, la télécommande communiquera avec la pompe à chaleur et prendra en compte la température de consigne située à proximité de l’utilisateur de la télécommande d’où un confort augmenté.

Quels sont les critères fondamentaux du calcul de la puissance nécessaire à votre installation ?

Dans votre habitation ou dans les pièces à traiter, la surface, la hauteur, la géométrie, le nombre d’occupants la qualité de l’isolation, les ouvertures, les     dégagements de chaleur, sont les principaux critères à prendre en compte pour dimensionner correctement votre installation. Ces paramètres sont synthétisés dans un document de calcul que l’on appelle bilan thermique, le professionnelle devra vous remettre ce document avec son offre de prix.

Quel est l’avantage d’avoir une certification officielle ?

La gamme des pompes à chaleur air-air GREE fait l’objet d’une certification Eurovent. Eurovent est l’organisme de référence Européen indépendant de la profession qui valide les performances techniques annoncées dans les documentations techniques des fabricants. Cette certification est un gage de qualité et de sérieux du fabricant.

Comment peut-on faire la différence entre un mono split et un multi split ?

La pompe à chaleur mono split comprend 1 seule unité intérieure pour une seule unité extérieure. La pompe à chaleur multi split comprend 1 seule unité extérieure pour plusieurs unités intérieures. La gamme GREE permet d’alimenter de cette façon, 2,3,4,5 unités intérieures             indépendamment.

Choisir sa pompe à chaleur air-air

La gamme des pompes à chaleur GREE est l’une des mieux adaptées au marché résidentiel. Le paramètre le plus important pour votre confort d’utilisation concerne le type         d’appareil que vous allez faire installer à l’intérieur de votre habitation pour diffuser de l’air chaud ou de l’air froid. Vous avez le choix entre des modèles de différents design que vous allez positionner en partie haute des murs (désignation professionnelle : unité murale). Des modèles que vous allez positionner en partie basse au sol, en allège (désignation professionnelle : unité console simple flux d’air ou double flux d’air).Des modèles dissimulés dans un faux plafond ou dans un grenier avec     un réseau de gaines non apparentes qui va diffuser l’air dans les différentes             pièces à traiter. La deuxième composante de votre installation concerne l’unité qui va être installée à     l’extérieure de votre habitation. Il conviendra de choisir avec le professionnel un emplacement le plus en cohérence avec les impositions techniques liées au bon fonctionnement.

Comment fonctionnent les pompes à chaleur air-air ?

La production de chauffage ou de refroidissement repose sur le travail du cycle thermodynamique. A partir d’une très faible consommation électrique, le moteur de l’unité placée à l’extérieur prélève de l’énergie contenu dans l’air et la restitue après un travail de compression et de détente d’un fluide vers l’unité intérieure.